Steam machines : un PC aussi limité qu’une console ?

L’année dernière, la sortie de SteamOS a secoué le monde des media centers. Allait-on inonder le marché de PC connectés à la TV ?

L’enthousiasme est retombé comme un soufflé. SteamOS, le nouveau système d’exploitation développé par Valve devait créer une toute nouvelle génération de media centers dédiés aux jeux : les Steam Machines. Malheureusement, tout ce brouhaha a été de courte durée. Selon moi, les raisons principales de cet échec se trouvent dans une incompréhension du marché des media centers par les constructeurs.

Erreur N°1 : essayer de vendre un PC comme une console

Boîtier ultra fin et épuré, design luxueux pour gamer fortuné, les constructeurs de PC n’ont pas lésiné pour proposer à leurs clients potentiels des ordinateurs de jeu pour le salon. J’insiste sur le terme « salon », car les joueurs PC invétérés ont déjà un marché, celui des pièces détachées haut de gamme. Inutile donc d’aller les chercher sur un produit tout prêt, presque non-évolutif car très fin (look de console oblige).

La Steam Machine proposée par Alienware

A qui donc est destiné ce produit ?

Aux personnes utilisant un media center de façon classique ? Assurément pas, puisqu’elles n’ont pas besoin d’un tel ordinateur pour regarder des séries sur Netflix ! Les configurations proposées démarrent au bas mot à 500€.

Aux personnes jouant sur leur media center ? C’est une piste intéressante, mais là encore, il y a un hic. Un gros même.

Erreur N°2 : SteamOS, le système qui downgrade votre PC

Le hic, c’est SteamOS, un système d’exploitation développé spécialement pour la sortie des Steam Machines. Basé sur un noyau Linux, il est léger, graphiquement plaisant et peut même se contrôler à la manette.

SteamOS, un système à l’interface d’une console, pour PC

Oui mais voilà, SteamOS n’est pas compatible avec tous les jeux Steam. Première déception. Eh oui, la plupart des jeux à succès n’ont pas d’équivalent Linux. Ensuite, adieu les usages courants d’un PC. Deuxième déception. Eh oui ma bonne dame, SteamOS est fait pour jouer, ne vous imaginez pas pouvoir lancer une impression sur votre imprimante, ou réviser votre diaporama Powerpoint. Pour finir, il semblerait aussi que les jeux tournent moins bien sur SteamOS que sur Windows 10, selon les derniers benchmarks effectués, ce qui est un comble pour un système dédié aux jeux !

Conclusion : Steam Machine + Windows 10 = envisageable

Je ne suis pourtant pas hostile aux Steam Machines, car il semble que ce soit de très bon produits pour établir une base de media center. Selon voter budget, vous pourriez même y trouver votre bonheur et jouer à vos jeux favoris sur une TV 4K.

Mon conseil est le suivant : gardez le matériel, changez le système et passez sur un Windows 10.  Vous profiterez ainsi de tout ce que peut vous offrir un vrai media center !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *