Anatomie d'une unité d'alimentation (PSU)

Chaque PC de bureau, console ou ordinateur portable en possède un. Cela n'augmente pas votre taux de trame ni ne produit de crypto-monnaie; il n'a pas des milliards de transistors et il n'est pas fabriqué en utilisant le dernier nœud de processus semi-conducteur. Cela semble ennuyeux, non? Pas du tout! Cette chose est super importante car sans elle, nos ordinateurs ne feraient absolument rien.

Les unités d'alimentation ne font pas la une des journaux comme le font les derniers processeurs, mais ce sont de superbes technologies. Alors mettons nos robes, masques et gants, et ouvrons l'humble PSU – décomposant ses différentes parties et voyant ce que fait chaque mors.

Quel est le nom du jeu?

De nombreux composants informatiques ont des noms qui nécessitent un peu de connaissances technologiques pour comprendre exactement ce qu'ils font (par exemple un disque SSD), mais dans le cas d'un bloc d'alimentation, c'est assez évident. C'est une unité. Il fournit de l'énergie!

Puisque nous ne pouvons pas simplement nous dépoussiérer et dire fièrement «article terminé» avec ce genre de déclaration, nous ferions mieux de commencer à en regarder une. Nous utilisons un Cooler Master G650M – c'est une conception assez générique, avec une spécification trouvée dans des dizaines d'autres, mais il arbore une caractéristique particulière que toutes les unités d'alimentation n'ont pas.

Ce bloc d'alimentation est de taille standard et nous entendons par là qu'il est conforme au facteur de forme ATX 12V v2.31, il s'intègre donc dans de nombreux boîtiers d'ordinateurs.

Il existe cependant d'autres facteurs de forme: ceux pour les petits cas ou ceux uniques pour des fournisseurs spécifiques. Toutes les unités ne suivent pas les tailles exactes définies par les facteurs de forme standard, elles peuvent avoir la même largeur et la même hauteur, mais elles peuvent être plus ou moins longues.

Ils sont également généralement étiquetés en fonction de la puissance maximale qu'ils peuvent fournir; dans le cas du Cooler Master, il peut fournir jusqu'à 650 watts de puissance électrique. Nous verrons ce que cela signifie réellement dans cet article, mais vous pouvez obtenir des blocs d'alimentation qui ne fournissent qu'un petit nombre de watts, car tout ce qui concerne l'ordinateur n'a pas besoin de centaines de watts pour fonctionner. La majorité des PC de bureau fonctionnera bien dans la plage de 400 à 600 W, cependant.

Les blocs d'alimentation comme celui-ci sont contenus dans une boîte métallique, généralement en métal noir ou nu, de sorte qu'ils peuvent être lourds. Les ordinateurs portables ont presque toujours une alimentation qui se trouve à l'extérieur de l'ordinateur et est presque toujours en plastique, mais l'intérieur est très similaire à ce que nous verrons dans celui-ci.

La plupart des alimentations pour PC de bureau sont livrées avec un interrupteur pour isoler l'alimentation électrique principale et un ventilateur pour garder les choses agréables et fraîches, mais pas toutes (ou besoin). Tous n'auront pas non plus un corps métallique plein de trous – ceux trouvés dans les serveurs en ont rarement.

Mais comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus, nous avons déjà pris un tournevis pour notre exemple, alors déchirons le couvercle et sautons à l'intérieur.

Je suis de retour en noir

Avant de commencer à fouiller avec l'intérieur d'une alimentation, réfléchissons à la raison pour laquelle nous en avons même besoin en premier lieu. Pourquoi ne pouvons-nous pas connecter l'ordinateur directement à la prise secteur? La réponse réside dans le fait que les composants informatiques modernes s'attendent à ce que la puissance électrique soit délivrée sous une forme très différente de celle fournie par la prise.

Le graphique ci-dessous montre comment l'électricité du réseau (US = lignes bleues et vertes; UK = ligne rouge) est censée être. le X-axis montre le temps en millisecondes et le y-axis montre Tension dans volts. La meilleure façon de penser à la tension est que c'est une mesure de la différence d'énergie entre deux points.

Si une tension est appliquée à travers un matériau conducteur (par exemple une longueur de fil métallique), la différence d'énergie fera circuler les électrons dans le matériau du niveau d'énergie supérieur au niveau inférieur. Ce sont l'un des éléments constitutifs des atomes, qui composent le matériau, et les métaux ont beaucoup d'électrons libres de se déplacer. Ce flux d'électrons est appelé courant et se mesure en amplis.

Une bonne analogie pour le langage techno est que l'électricité peut être considérée comme de l'eau dans un tuyau: la tension est similaire à la pression que vous utilisez, le débit de l'eau est le courant et toutes les restrictions dans les tuyaux agissent identique à la résistance électrique.

Nous pouvons voir que l’électricité du secteur varie dans le temps et ceci est connu courant alternatif alimentation en tension – ou tout simplement AC, pour faire court. Aux États-Unis, la tension secteur alterne 60 fois par seconde, atteignant un pic de 340 V ou 170 V, selon l'emplacement et l'alimentation. Le Royaume-Uni atteint un pic légèrement inférieur et varie également un peu plus lentement. Presque tous les pays du monde ont des tensions de sortie secteur comme celle-ci, avec seulement quelques-uns ayant des tensions de crête inférieures ou supérieures.

La nécessité d'une alimentation réside dans le fait que les ordinateurs ne fonctionnent pas avec le courant alternatif: ils ont besoin d'une tension constante, qui ne change jamais, et elle doit également être de beaucoup niveau inférieur. En utilisant les mêmes échelles de graphique, cela ressemble à ceci:

Il est tellement inférieur qu'il est à peine visible, mais les exigences d'un ordinateur moderne ne sont pas pour une tension constante, mais quatre – à savoir +12 volts, -12 volts, +5 volts et +3,3 volts. Et parce que ces valeurs sont constantes, on les appelle courant continu ou DC, pour faire court. Donc, une grande partie de ce que fait une alimentation est de convertir AC en DC (cue les guitares …). Il est temps d'ouvrir l'unité et de voir comment cela fonctionne!

… une grande partie de ce que fait une alimentation est de convertir AC en DC (cue les guitares …). Il est temps d'ouvrir l'unité et de voir comment cela fonctionne!

À ce stade, nous devons vous avertir de ne pas essayez ceci si vous ne savez pas ce que vous faites. Jouer avec l'intérieur d'une alimentation peut être potentiellement très dangereux. Il y a des composants à l'intérieur de chaque unité qui stockent l'énergie électrique, et certains stockent beaucoup.

La disposition de cette alimentation est similaire à de nombreuses autres, et bien que la marque et le modèle des différentes pièces utilisées à l'intérieur soient différents, ils font fondamentalement la même chose.

La connexion de la prise secteur au bloc d'alimentation se trouve dans le coin supérieur gauche de l'image et l'alimentation fonctionne essentiellement dans le sens des aiguilles d'une montre autour de l'image, jusqu'à atteindre la sortie du bloc d'alimentation (grand groupe de fils colorés, coin inférieur gauche).

Si nous retournons la carte de circuit imprimé, nous pouvons voir que par rapport aux connexions sur une carte mère, elles sont larges et profondes – elles sont conçues pour avoir beaucoup de courant qui les traverse. Une autre chose qui est immédiatement évidente est le grand écart qui coule au milieu, comme une rivière qui coupe un chemin dans un champ.

Cela met en évidence le fait que toutes les UPE comportent deux sections clairement définies: primaire et secondaire. La première consiste à configurer la tension d'entrée afin qu'elle puisse être efficacement modifiée par rapport au niveau d'alimentation secteur; ce dernier est tout ce qui concerne ce changement et les processus par la suite.

C'est un bon opérateur

La toute première chose que le bloc d'alimentation fait pour le réseau électrique ne consiste pas à le changer de CA à CC, ou à baisser la tension – au lieu de cela, il s'agit de lisser la tension d'entrée. Parce que nous avons beaucoup d'appareils électriques dans nos maisons, nos bureaux et nos entreprises qui s'allument et s'éteignent, ainsi que des signaux électromagnétiques, le courant alternatif variable est souvent grumeleux et avec des pointes occasionnelles (la longueur des variations n'est pas constante non plus ). Non seulement cela complique le réglage du bloc d'alimentation par le bloc d'alimentation, mais il peut également endommager certains composants à l'intérieur.

Cette alimentation comporte deux étapes de ce qu'on appelle filtres transitoires, dont le premier est directement appliqué à la prise d'entrée, à l'aide de 3 composants appelés condensateurs pour faire le travail. Considérez-les comme un ralentisseur pour des changements soudains de la tension d'entrée.

La deuxième étape du filtrage dans cette alimentation est plus complexe, mais fait essentiellement la même chose.

Les blocs jaunes sont plus de condensateurs, tandis que les anneaux verts enveloppés de fil de cuivre sont inducteurs (bien qu'ils soient généralement appelés étouffe lorsqu'il est utilisé de cette façon). Les inducteurs stockent l'énergie électrique dans un champ magnétique, mais ce champ «  repousse '' également la tension fournissant l'énergie – donc un pic soudain de la tension entraîne un coup de pied soudain du champ magnétique pour le supprimer.

Les deux petits disques bleus sont encore plus de condensateurs et juste en dessous d'eux (cachés sous un couvercle en plastique noir) est un varistance à oxyde métallique (MOV). Ils sont également utilisés pour aider à contrer les sauts et les pointes de la tension d'entrée; vous pouvez en savoir plus sur les différents types de circuits de filtrage transitoires ici.

Cette section d'un bloc d'alimentation est souvent le premier signe de la réduction des coûts pour garantir que le modèle atteint un budget spécifique. Les moins chers auront moins de filtrage et les moins chers n'en auront pas du tout (ce qui n'est pas ce que vous voulez!).

Maintenant que nous sommes tous lisses et réfrigérés, passons à la tâche quotidienne d'une alimentation: changer la tension.

Descendez dans l'avenue électrique

N'oubliez pas que le bloc d'alimentation doit changer une tension alternative qui pourrait être en moyenne de 120 volts (techniquement, c'est la moyenne quadratique 120 volts, mais cela ne déroule pas exactement de la langue) et pirater cela vers le bas en tensions continues de 12, 5 et 3,3 volts.

La première chose à faire est une conversion AC en DC, et cette alimentation utilise un composant appelé pont redresseur. Dans l'image ci-dessous, c'est l'objet plat noir collé au morceau de métal (qui agit comme un dissipateur thermique).

Encore une fois, c'est un autre domaine où un fabricant de blocs d'alimentation peut réduire les coûts, avec des composants moins chers faisant un pire travail de conversion AC-DC (par exemple, émettant plus de chaleur). Maintenant, si la tension d'entrée culmine à 170 volts (ce qui est le cas pour le secteur 120 V), le pont redresseur produira 170 volts CC.

Cela est transmis à la prochaine étape du bloc d'alimentation et dans celui que nous examinons, il est appelé un correction du facteur de puissance active convertisseur (APFC). Ce circuit ajuste le flux de courant dans l'unité pour tenir compte du fait qu'elle est pleine de composants qui stockent et libèrent de l'énergie de manière complexe; cela peut entraîner une réduction de la puissance de sortie réelle de l'unité par rapport à ce que vous êtes censé obtenir.

D'autres unités d'alimentation utilisent passif convertisseurs, qui font essentiellement le même travail. Ils sont moins efficaces mais bien pour les unités de faible puissance – ils sont également moins chers, vous pouvez donc deviner quels types de blocs d'alimentation en ont, alors qu'ils ne devraient vraiment pas!

L'APFC peut être vu dans l'image ci-dessus – ces gros cylindres à gauche sont des condensateurs et ils stockent le courant ajusté, avant de les envoyer à l'étape suivante de la chaîne de processus du PSU.

Cette section cachée derrière l'APFC est appelée modulation de largeur d'impulsion circuit (PWM, pour faire court). Son travail consiste à prendre la tension continue et à utiliser plusieurs transistors à effet de champ pour allumer et éteindre la tension à un taux très élevé – il convertit essentiellement la tension continue en une tension alternative. Il le fait parce que la partie du bloc d'alimentation qui transforme la tension du secteur directement en 12 volts est un transformateur. Ces appareils utilisent l'induction électromagnétique et un ensemble de deux bobines de fil (l'une ayant plus de boucles dans la bobine que l'autre) pour démissionner la tension; cependant, les transformateurs ne fonctionnent qu'avec une tension alternative.

le la fréquence de la tension alternative (la vitesse à laquelle elle varie, mesurée en hertz, Hz) affecte considérablement l'efficacité du transformateur – plus il vaut mieux – c'est pourquoi l'alimentation secteur 50/60 Hz est transformée en une alimentation qui varie à quelque chose comme 50/60 mille Hz. Plus un transformateur est efficace, plus il peut être petit. Cette commutation ultra rapide de la tension continue est à l'origine du nom de ce type d'appareil: a alimentation à découpage (SMPS).

Vous pouvez voir 3 transformateurs dans l'image ci-dessous – le plus grand génère uniquement la sortie 12 volts; dans d'autres blocs d'alimentation, le gros transformateur peut produire toutes les tensions. La prochaine plus grande crée une seule sortie de 5 volts dont nous parlerons dans un instant, et la plus petite agit comme un isolateur pour le circuit PWM, en le protégeant de tout dommage et en l'empêchant de provoquer des interférences avec d'autres tensions dans le bloc d'alimentation.

Différentes unités d'alimentation auront différentes manières de créer les tensions requises, d'isoler le circuit PWM, etc. Tout dépendra des contraintes budgétaires et de la puissance que l'unité doit offrir. Tous, cependant, devront retirer la sortie du transformateur et la remettre en CC.

Dans l'image ci-dessous, le gros morceau de métal est le dissipateur thermique des redresseurs en pont qui effectuent cette conversion. Nous pouvons également voir dans cette alimentation spécifique, la carte de circuit imprimé au milieu de l'image correspond à un groupe de modules de régulation de tension (VRM) qui créent les sorties 5 et 3,3 volts.

À ce stade, il vaut la peine de parler de quelque chose appelé ondulation.

Dans un monde parfait, avec des blocs d'alimentation parfaits, la tension alternative variable serait convertie en une tension continue constante et constante. En réalité, cependant, ce n'est pas à 100%, et les tensions CC varient très légèrement.

Cette variation est appelée tension d'ondulation et pour une alimentation, vous voulez que ce soit aussi petit que possible. Cooler Master ne fournit pas la taille de la tension d'ondulation dans les spécifications de ce modèle d'alimentation, nous nous sommes donc tournés vers un examen détaillé pour les trouver. Une telle analyse a été effectuée par JonnyGuru.com et ils ont constaté que la ligne + 12V dans leurs tests avait la tension d'ondulation culminant à 0,042 volts (42 millivolts).

L'image ci-dessous vous montre comment cela se compare à ce qui est requis. La ligne rouge est la constante ciblée + 12V DC, la ligne bleue variable est ce que nous obtenons réellement (bien que l'ondulation elle-même ne soit pas constante).

La qualité des condensateurs utilisés dans l'ensemble du bloc d'alimentation joue un rôle important. Les plus petits et les moins chers entraîneraient une ondulation plus grande, ce qui n'est pas ce que nous voulons. S'il est trop gros, les circuits électroniques complexes du reste de l'ordinateur peuvent fonctionner de manière instable. Heureusement, dans notre exemple, une quarantaine de millivolts est acceptable: pas génial, mais pas mal.

Peu importe ce qui est utilisé pour créer les tensions de sortie et s'assurer qu'elles sont sous forme de courant continu, il reste encore quelques bits de circuits nécessaires avant de commencer à agiter les câbles. Tout cela concerne la gestion des sorties de l'alimentation, en veillant à ce que si une forte demande d'énergie se produit sur une tension particulière, les autres ne seront pas gênées dans le processus.

La puce que vous pouvez voir ici est appelée superviseur et surveille les sorties, vérifiant qu'elles ne fournissent pas trop ou trop peu de tension et de courant. Ce n'est pas très sophistiqué, cependant, car tout ce qu'il fait, il coupe l'alimentation, si l'un de ces problèmes se produit.

Des unités d'alimentation plus chères utilisent processeurs de signaux numériques (DSP) pour surveiller ce qui se passe, et ceux-ci peuvent également ajuster les tensions si nécessaire, ainsi que d'envoyer des détails sur l'état de l'alimentation à l'ordinateur qui l'utilise. Pas trop utile pour l'utilisateur de PC typique, mais pour les ordinateurs utilisés comme serveurs, machines de calcul, etc., c'est souvent une fonctionnalité souhaitée.

Branchez bébé

Tous les blocs d'alimentation sont livrés avec de longs faisceaux de fils qui sortent de leur dos. Le nombre d'ensembles et la façon dont ils se connectent à l'unité principale varient selon la vaste gamme de modèles disponibles, mais ils fournissent tous des connexions standard.

Puisque la tension est une mesure de différence, il doit y avoir deux fils pour une sortie donnée: un pour la tension indiquée (par exemple, 12 volts positifs ou +12 V pour court) et un fil de référence par rapport auquel la différence est mesurée. Ce fil est appelé sol ou commun ligne, et les deux forment une boucle: épuiser le bloc d'alimentation, à l'appareil nécessitant l'alimentation, puis de nouveau dans l'unité.

Le flux de courant passe à travers ces fils de boucle, mais comme certaines boucles n'auront qu'une petite quantité de courant qui y circule, plusieurs fils de terre peuvent être partagés par différentes boucles.

Le premier est la connexion obligatoire à 24 broches ATX12V version 2.4 – il offre plusieurs fils pour les différentes tensions, plus quelques fils spécifiques.

Un important est le + 5V Etre prêt fil – tant que le bloc d'alimentation est allumé et branché, ce fil est toujours sous tension. En effet, un ordinateur ne s'éteint pas vraiment lorsque vous dites au système d'exploitation de s'arrêter. La carte mère tire l'énergie dont elle a besoin pour rester active sur la connexion de secours.

Il y aura également un autre connecteur 8 broches pour la carte mère, qui fournit deux jeux de fils + 12V et de masse, et la plupart des blocs d'alimentation fourniront également au moins un connecteur d'alimentation PCI Express 6 ou 8 broches.

Les cartes graphiques ne peuvent prendre qu'un maximum de 75 W de l'emplacement PCI Express de la carte mère, donc ce connecteur offre une puissance supplémentaire pour les GPU monstrueux d'aujourd'hui.

Cette alimentation particulière exécute en fait deux connecteurs d'alimentation PCI Express sur les mêmes fils, pour des raisons de coût, donc si vous aviez une carte graphique vraiment puissante dans l'ordinateur, il serait préférable d'utiliser un faisceau de fils séparé.

La différence entre le connecteur PCI Express à 6 et 8 broches est deux fils de terre supplémentaires. Cela permet à un niveau de courant plus élevé de descendre les fils +12 V, contribuant ainsi à alimenter des GPU plus affamés.

Au cours des dernières années, nous avons vu un nombre croissant d'unités d'alimentation porter fièrement une étiquette de «modulaire» dans leur description. Tout cela signifie que certains des connecteurs d'alimentation sont câblés à un autre connecteur, qui s'insère directement dans le bloc d'alimentation. Ainsi, au lieu d'avoir une masse de câbles et de connecteurs obstruant l'intérieur du boîtier de l'ordinateur, vous pouvez supprimer ce qui n'est pas nécessaire pour économiser de l'espace.

Ce modèle Cooler Master, comme beaucoup d'autres, utilise un système de connexion assez basique pour les câbles modulaires.

Chaque connecteur fournit un de chacun des fils + 12V, + 5V et + 3,3V, ainsi que deux fils de mise à la terre, et selon l'appareil auquel le câble va être connecté, le connecteur à l'autre extrémité du câble utilisera la même configuration de câblage, ou quelque chose de plus simple.

Le connecteur Serial ATA (SATA) ci-dessus est utilisé pour alimenter les disques durs, les disques SSD et les périphériques tels que les graveurs de DVD.

Cette forme familière porte le nom accrocheur d'un connecteur d'alimentation AMP MATE-N-LOK 1-480424-0. Eh bien, la plupart des gens appellent ça un Connecteur Molex, mais c'est en fait le nom de la société qui l'a développé. Il fournit un + 12V, un + 5V et deux fils de terre.

Le câblage d'alimentation de sortie d'une alimentation est un autre domaine où les coûts peuvent être économisés ou avec un budget plus élevé, soit pour améliorer l'apparence ou la flexibilité des fils. L'épaisseur (ou jauge) du fil métallique utilisé dans les câbles joue également un rôle, car les fils plus épais ont moins de résistance électrique que les fils plus fins, ce qui se traduit par moins de chaleur générée lorsque le courant les traverse.

(Quelque chose à l'intérieur) Si fort

Au début de cet article, nous avons dit que la plupart des unités d'alimentation sont nommées d'après la quantité maximale d'énergie qu'elles peuvent offrir. Au niveau le plus simple, la puissance électrique est simplement une tension multipliée par le courant (par exemple, 12 volts x 20 ampères = 240 watts) et alors qu'une telle déclaration aura de nombreux ingénieurs qui tenteront de corriger cette remarque, cela fonctionne assez bien pour nos besoins.

Comme la plupart des modèles de marque ou génériques, notre bloc d'alimentation est livré avec une étiquette fournissant divers extraits d'informations sur la quantité d'énergie que chaque ligne de tension peut fournir.

Ici, nous pouvons voir que la puissance totale disponible à partir de toutes les lignes + 12V additionnées atteint des pics à 624 W; ajoutez tous les autres indiqués sur l'étiquette et nous obtenons un total de 760 W, alors qu'est-ce qui donne? Eh bien, c'est dû au fait que les lignes normales + 5V et + 3,3V sont créées à l'aide de VRM sur la sortie + 12V de la PSU.

Et, bien sûr, toutes les tensions de sortie proviennent d'une seule source: la prise secteur. Donc, la puissance de 650 W est le maximum que le bloc d'alimentation peut fournir au total sur tout lignes. Donc, si vous utilisiez 600 W sur la sortie + 12V, il ne vous restera que 50 W pour tout le reste. Heureusement, la majorité du matériel à l'intérieur d'un PC moderne prend de toute façon l'essentiel de son alimentation sur les lignes 12V, donc c'est rarement un problème en supposant que vous avez choisi le bon modèle de bloc d'alimentation pour vos besoins.

À côté des spécifications d'alimentation, une étiquette indique "80 Plus Bronze."Il s'agit d'une cote d'efficacité utilisée dans l'industrie de manière entièrement volontaire (c'est-à-dire qu'il existe des exigences légales pour que les fabricants de blocs d'alimentation se conforment au système de classification). L'efficacité dépend également de la taille de la charge que le bloc d'alimentation tente de servir (c'est-à-dire comment beaucoup de courant est tiré sur les différentes lignes).

Si nous prenons notre unité Cooler Master, fonctionnant de manière à fournir 325 W de puissance (50% de sa puissance maximale), nous pouvons nous attendre à ce qu'elle ait une efficacité de 80 à 85%, en fonction de la tension d'alimentation secteur.

Cela entraînerait le tirage de l'unité 382 à 406 W de la prise murale. Une cote 80 PLUS élevée ne signifie pas que le bloc d'alimentation vous donne plus de puissance, il gaspille juste moins pendant toutes les étapes de filtrage, de rectification, de commutation et de transformation.

Notez également que l'efficacité maximale se situe entre 50 et 100% de charge; certains fabricants fournissent des graphiques montrant comment vous pouvez vous attendre à ce que l'unité fonctionne sous différentes charges et tensions d'alimentation.

Il vaut parfois la peine de prêter attention à ces informations, surtout si vous avez tenté de déposer une pile de dollars sur une alimentation de 1000 W. Si votre ordinateur va utiliser n'importe où près de ce niveau de puissance, son efficacité va prendre un peu de piquant.

Vous pouvez voir certains blocs d'alimentation prétendre être à rail unique ou à rails multiples (ou proposer un commutateur pour basculer entre les deux). Le terme rail n'est qu'un autre mot pour désigner la tension spécifique générée par le bloc d'alimentation. Notre exemple Cooler Master a un seul rail 12 volts et tous les différents connecteurs d'alimentation qui fournissent un courant de + 12V sur ce rail, le cas échéant. Une alimentation multi-rail aura deux systèmes ou plus fournissant les 12 volts – cependant, il y a une grande différence dans la façon dont cela est mis en œuvre.

Les blocs d'alimentation pour les applications de centre de données ou les serveurs de calcul auront plusieurs rails pour la tolérance aux pannes, donc si l'un échoue, cela n'affectera pas les autres. Un ordinateur de bureau avec une alimentation multi-rail peut avoir une telle configuration, mais ils sont plus susceptibles de simplement prendre la sortie 12V principale et de la diviser en deux ou trois. Par exemple, notre exemple fournit jusqu'à 52 ampères de courant sur la ligne + 12V, ce qui équivaut à 624 watts de puissance électrique. Une version multi-rails bon marché de la même unité peut avoir deux lignes + 12V indiquées dans les spécifications, mais chacune ne fournira que 26 ampères de courant (ou 312 W).

Un bloc d'alimentation de bureau bien conçu, utilisant des composants de qualité, ne nécessite pas de système multi-rails + 12V, alors ne vous inquiétez pas!

De l'argent pour rien?

Les unités d'alimentation sont disponibles dans toutes sortes d'étiquettes de prix. Un rapide survol des listes sur Amazon, pour le même format, les a aussi bas que 15 $ pour une unité générique de 400 W, et jusqu'à 180-240 $ pour une centrale nucléaire de 1000 W entièrement modulaire d'EVGA ou Seasonic . Qu'obtenez-vous pour votre argent? Quel genre de choses coûte plus de 200 $?

La capacité à fournir plus de puissance est évidente, mais c'est Comment cette puissance est délivrée. Le modèle ultra bon marché permet jusqu'à 25A de courant sur les lignes + 12V, tandis que le porte-monnaie en fournit plus de 3 fois plus, à 83A. Les processeurs et les cartes graphiques d'aujourd'hui utilisent les lignes +12 V pour presque tous leurs besoins en énergie, mais 25A suffisent sûrement?

Étant donné que vous pouvez maintenant acheter un processeur «  de bureau '' avec 32 cœurs et le coupler avec une carte graphique tout aussi titanesque, tous deux avec un appétit de 300 W à pleine charge, le bloc d'alimentation bon marché serait absolument à la hauteur de la demande; d'autre part, cependant, le plus cher aurait beaucoup de marge pour faire face. Et comme le prix combiné d'un tel processeur et GPU pourrait facilement dépasser 3 500 $ ou plus, débourser quelques centaines supplémentaires ne sera peut-être pas un choc pour certains clients.

Mais ce que vous payez vraiment, c'est la qualité des composants utilisés à l'intérieur du bloc d'alimentation. Revenez au début de cet article et regardez les entrailles de l'unité Cooler Master que nous avons démontée. Il n'y a pas énormément de pièces là-bas, et comme presque chaque élément est essentiel au fonctionnement de l'appareil, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi dépenser plus n'est pas toujours de l'argent pour rien.

Et avec cela, nous terminons notre dissection de l'alimentation (et laissons une trace de bits partout sur le sol). C'est un morceau fascinant d'un kit et le niveau d'ingénierie impliqué dans la conception et la fabrication d'un bon est étonnamment complexe. Si vous avez des questions sur les blocs d'alimentation ou celui qui est actuellement assis dans votre ordinateur, faisant tranquillement son travail, lancez-les comme d'habitude dans la section des commentaires ci-dessous. Restez à l'écoute pour plus de fonctionnalités de la série anatomie.

Raccourcis commerciaux
(Choix du personnel , du moins au plus cher):
  • Thermaltake Smart 600W sur Amazon
  • EVGA 600 BR sur Amazon
  • Cooler Master MasterWatt 750 W sur Amazon
  • Corsair RM750 750 W sur Amazon
  • SilverStone Strider ST80F 800 W sur Amazon
  • Seasonic Prime PX-1000 W sur Amazon
  • ELKRON PSU600 ELKRON - Alimentation d'intérieur pour unité de contrôle alarme CR600
    Electricité Domotique, automatismes et sécurité Vidéosurveillance Autre accessoire de vidéosurveillance ELKRON, PSU600 ELKRON - Alimentation d'intérieur pour unité de contrôle d'alarme CR600. Code d'article 80PS8200113.
  • SIEMENS Bloc d'alimentation SITOP PSU100D 12 V/8,3 A S92882
    Electricité Alimentation Bloc d'alimentation Alimentation pour tableau électrique SIEMENS, enquête Siemens 6EP1322-1LD00 6EP1322-1LD00 Contenu: 1 pc(s) description La forme de construction spéciale de la série PSU100D SITOP permet un montage mural simple avec position de montage variable.
  • SIEMENS Bloc d'alimentation SITOP PSU100D 24 V/3,1 A S92888
    Electricité Alimentation Bloc d'alimentation Alimentation pour tableau électrique SIEMENS, enquête Siemens 6EP1332-1LD00 6EP1332-1LD00 Contenu: 1 pc(s) description La forme de construction spéciale de la série PSU100D SITOP permet un montage mural simple avec position de montage variable.
  • ELKRON ADT600 ELKRON - Bloc d'alimentation externe pour unité de contrôle d'alarme
    Electricité Domotique, automatismes et sécurité Vidéosurveillance Autre accessoire de vidéosurveillance ELKRON, ADT600 ELKRON - Alimentation externe enfichable pour l'unité de contrôle d'alarme CR600. Code d'article 80PS8100113. Caractéristiques communes: Tension d'entrée 110 / 230VAc Tension
  • Festool Unité d'alimentation VE-CT 26/36/48 - 495886
    Outillage Matériel et aménagement de l'atelier Aspirateur et sac Accessoire pour aspirateur FESTOOL, Principales utilisations Composé de : purgeur rapide de condensat, régulateur de pression, huileur et évacuation d'air exempt d'huile, avec raccord rapide Adapté pour Pour CT 26/36/48 en version LE
  • WELLER Unité d'alimentation 1 canal, 90 W W055701
    Outillage Outillage spécialisé Outil et protection du soudeur Station de soudage et dessoudage WELLER, enquête Grande fonctionnalité et flexibilité - Peut être raccordé à un grand nombre d'outils Arrêt automatique grâce au capteur intégré dans l'outil Couvercle pouvant servir de support

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *