media center et carte graphique Low Profile, le duo gagnant

Pour les plus gamers parmi les adeptes des media centers, il existe une catégorie de cartes graphiques parfaitement adaptée à leurs usages. On les appelle les Low Profile. Explications.

Qu’est-ce que le standard « Low Profile » ?

Le standard Low Profile est applicable à toutes les cartes PCI de votre ordinateur, y compris les cartes graphiques, qui se connectent sur un port PCI-Express. Il consiste à réglementer les dimensions d’une carte PCI, afin qu’elle puisse rentrer dans des PC fixes à faible encombrement. A l’époque, les mini boîtiers faisaient fureur (Shuttle, Barebones et autres tendances de mini-PC) car il n’existait pas d’autre alternative pour conserver un PC fixe puissant (les micro-PC tels que les NUC d’intel n’étaient encore qu’un rêve, on entendait vaguement parler des EEEPC d’ASUS et leurs processeurs asthmatiques).

Un exemple de carte graphique parfaite pour un mediacenter : une GeForce 1050 en format Mini

 

Une carte PCI Low Profile ne peut pas dépasser 167,64mm de longueur et 64,41mm de hauteur. Il existe un autre standard encore plus petit (le MD1), mais comme celui-ci ne s’applique pas aux cartes graphiques, nous n’en parlerons pas ici (restons sur le MD2). Les cartes PCI Low Profile ont une équerre à hauteur réduite, 79,2 mm, et la vis de fixation a été rapprochée de 1,35 mm de l’angle de l’équerre. À cause de la différence de hauteur de l’équerre métallique, les cartes PCI bas profil ne peuvent pas être fixées correctement dans les emplacements PCI des tours conventionnelles.

Une carte plus petite au même prix que la taille standard

La première chose à savoir est qu’une carte graphique dans sa version Low Profile a exactement les mêmes spécifications que sa jumelle en taille normale. Elle doit donc, en principe, avoir les mêmes performances. De ce fait, elles ne sont pas moins chères non plus, puisqu’il ne s’agit pas d’une version « Light » du modèle original.

Le choix d’une carte graphique Low Profile est souvent idéal pour les media centers, car il permet d’élargir le choix dont on dispose à l’achat de celui-ci. Avec une carte graphique Low Profile, il est possible de se tourner vers des machines professionnelles reconditionnées, ou encore des Barebone et autres Shuttle, qui ont une taille très réduite (carte mère Micro-ATX ou Mini-ITX), mais qui disposent tout de même d’un port PCI-Express !

Les machines professionnelles sont souvent très fines

Quels modèles choisir ?

Le marché des cartes graphiques Low Profile est malheureusement peu fourni, et seuls les modèles les plus connus disposent de leur équivalent en Low Profile. Pour le moment, je ne peux que vous conseiller la nouvelle architecture Pascal de Nvidia, avec la GeForce GTX 1050, qui est actuellement aux alentours de 130€.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les modèles Low Profile des cartes graphiques, vous pourrez ainsi cumuler les avantages d’une machine pro peu encombrante et le plaisir de jeu d’une bonne carte graphique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *