Comment fonctionne la nouvelle génération?

Nous commençons à voir plus d’appareils compatibles Wi-Fi 6 arriver sur le marché, alors naturellement, la grande question est: devriez-vous mettre à niveau? Aujourd’hui, nous examinons les performances de certains de ces systèmes par rapport à ceux de la génération précédente. L’objectif ici n’est pas de recommander une marque ou un système spécifique, mais plutôt de voir comment les nouvelles technologies et fonctionnalités s’empilent.

Lors de la comparaison des performances d’un réseau sans fil, il y a quelques domaines clés à mesurer. La vitesse de transfert est la plus évidente, mais la puissance du signal et la capacité du réseau sont tout aussi importantes. C’est génial si vous pouvez obtenir des vitesses rapides près du routeur, mais s’ils tombent d’une falaise une fois que vous entrez dans la pièce voisine, à quoi cela sert-il? Ce seront les trois catégories que nous utiliserons pour évaluer les performances d’un système.

Comme pour toute nouvelle version majeure, le Wi-Fi 6 (802.11ax) apporte une foule de nouvelles fonctionnalités par rapport au Wi-Fi 5 (802.11ac). Pour une plongée en profondeur dans la technologie et chaque domaine d’amélioration, consultez notre Wi-Fi 6 Explained. TL; DR: Le Wi-Fi 6 permet d’envoyer plus de bits à chaque transmission pour une vitesse améliorée. Il fait également une meilleure utilisation du spectre sans fil pour améliorer les performances multi-appareils dans les environnements encombrés. Dans les environnements moins denses, le Wi-Fi 6 permet plus de connexions simultanées à partir de chaque appareil pour augmenter le débit.

Bien que le Wi-Fi 6 offre certainement des vitesses plus rapides par rapport aux générations précédentes, ce n’est pas nécessairement son objectif principal. La nouvelle norme se concentre largement sur l’optimisation des technologies existantes. Les améliorations futures telles que le Wi-Fi 6E ouvriront de nouveaux segments de spectre pour une vitesse améliorée, mais c’est environ un an plus tard.

Pour notre test, nous comparerons quatre appareils: deux appareils Wi-Fi 5 de la génération précédente et deux nouveaux systèmes Wi-Fi 6. Des deux côtés, nous avons un routeur autonome et un système maillé à deux unités. Il existe certainement de nombreuses options pour les routeurs dans les deux catégories, avec différents niveaux de performances et de coûts. Nous travaillons actuellement sur un tour d’horizon du Wi-Fi 6 Mesh pour plus de détails sur les systèmes individuels, mais pour le moment, et dans le but de comparer Wi-Fi 6 vs Wi-Fi 5, les unités que nous avons choisies sont censées être un exemple typique des performances qu’un tel système peut atteindre, pas nécessairement les plus rapides du marché.

Nos deux appareils Wi-Fi 6 sont l’Asus ZenWiFi XT8 qui est un système maillé et l’Asus RT-AX3000, un routeur autonome. Du côté du Wi-Fi 5, nous utiliserons le D-Link Covr 2202 pour notre système maillé et le D-Link DIR-882 pour notre routeur autonome.

Au moment de la rédaction de cet article, ces appareils peuvent être achetés pour 430 $, 180 $, 280 $ et 130 $, respectivement. Ne regardez pas trop les prix car nous nous concentrons principalement sur les technologies impliquées ici et non sur les spécificités d’un appareil. Vous pouvez obtenir des systèmes maillés Wi-Fi 6 plus abordables pour moins de 300 $ et inversement, vous pouvez payer près de 400 $ pour un routeur Wi-Fi 5 haut de gamme.

Les deux systèmes Wi-Fi maillés testés

Notre méthodologie de test était la suivante: toutes les unités ont été placées dans les mêmes positions, indiquées en rouge sur la carte ci-dessous, et les résultats de performance ont été mesurés à partir des emplacements indiqués en bleu. Nous avons d’abord effectué tous les tests avec un seul client Wi-Fi 6, puis avec un client Wi-Fi 5 et Wi-Fi 6 en même temps. Les appareils de test aux emplacements 1, 3 et 5 ont utilisé un adaptateur Wi-Fi 6 basé sur PCIe haute performance tandis que le reste des emplacements ont été testés sur un ordinateur portable Acer Swift 3 avec Wi-Fi intégré 6. Le Wi-Fi 5 client était un OnePlus 6T et était utilisé à tous les emplacements.

Les données ont été transférées de chaque client à un serveur qui a suivi la vitesse à laquelle le réseau fonctionnait. Les tests marqués «filaire» représentent les vitesses de transfert de données vers un serveur connecté à notre routeur via Ethernet, tandis que les tests marqués «sans fil» ont été envoyés à un serveur sans fil au sein du même réseau. Dans l’ensemble de tests câblés, les données sont envoyées une fois par Wi-Fi du client vers le routeur, puis via Ethernet vers le serveur. Dans les tests sans fil, les données sont envoyées deux fois via Wi-Fi: une fois du client au routeur, puis à nouveau du routeur vers le serveur. Les tests sans fil sont plus exigeants puisque la connexion Wi-Fi doit partager le transfert dans les deux sens.

Cette variété d’appareils et d’emplacements garantit que nous obtenons un exemple plus réaliste de la façon dont les appareils fonctionneront. Nous avons trouvé que c’était un paramètre plus significatif que de tester chaque appareil dans un environnement isolé.

Tester dans un environnement ouvert signifie que des routeurs voisins provoquent des interférences. Ces routeurs ne disposent pas des algorithmes avancés de partage de spectre et de gestion des clients du Wi-Fi 6, nous ne pouvons donc pas tester directement ces fonctionnalités. Ce serait la seule fois où une chambre isolée serait bénéfique pour les tests. En outre, nos résultats sont quelque chose que tous les utilisateurs à domicile / petit bureau pourront atteindre.

Performance sans fil

En commençant par la force du signal, les unités de mesure sont ici en dBm et représentent la quantité de puissance du signal au niveau du récepteur. Ce sont des valeurs négatives et des valeurs plus élevées (plus proches de 0) représentent un signal plus fort. Cette échelle est logarithmique donc chaque augmentation de 3dBm représente un signal deux fois plus puissant. Il existe des limites fédérales à la quantité de puissance qu’un appareil peut transmettre, ce test vise donc à caractériser la qualité de l’antenne et la façon dont chaque appareil utilise son budget de puissance limité.

Dans la bande 2,4 GHz, le système maillé Wi-Fi 6 offre généralement la meilleure puissance de signal. Du côté de 5 GHz, c’est plus un lien entre les systèmes. Une fois que vous commencez à vous éloigner, les avantages d’un réseau maillé deviennent évidents.

Les appareils autonomes pouvaient à peine atteindre le coin opposé de la maison. Dans ce scénario cependant, le système Wi-Fi 6 sort légèrement en avance dans l’ensemble.

En regardant les deux groupes dans leur ensemble, il est difficile de tirer des conclusions ici. La mise à niveau vers Wi-Fi 6 n’inclut aucune modification de la puissance de transmission et fonctionne toujours sur la même bande de fréquences 5 GHz. Les progrès de la formation de faisceaux et de la technologie d’antenne au fil du temps donneront toujours l’avantage aux nouvelles technologies.

Nous allons passer à la vitesse maintenant. Ces résultats ont été obtenus avec iPerf3, un outil standard de l’industrie pour l’analyse comparative du débit du réseau. La performance idéale est le premier test et cela a été mesuré avec l’émetteur et le récepteur très proches l’un de l’autre.

Cela représente la vitesse de transfert la plus rapide à laquelle l’appareil est capable de fonctionner dans une situation sans obstacles ni dégradation du signal. Il serait probablement possible d’atteindre des vitesses plus élevées dans un environnement de laboratoire sans interférence, mais il s’agit du maximum que tout utilisateur peut généralement s’attendre à obtenir.

À 950 Mbps pour l’unité Wi-Fi 6, c’est la première fois que nous voyons un appareil sans fil goulot d’étranglement par son interface Gigabit Ethernet. Cela signifie que vous devrez mettre à niveau le reste de votre équipement réseau à 2,5 Gbit / s ou 10 Gbit / s pour pouvoir profiter des performances supplémentaires.

Google Fiber et xFinity proposent des forfaits Internet de 2 Gbps, mais il s’agit d’un scénario exceptionnellement rare. Dans des circonstances idéales, le Wi-Fi 6 offre une amélioration d’environ 50% des performances par rapport au Wi-Fi 5. Les deux unités autonomes surpassent également leurs homologues maillées d’environ 10 à 20%. Ceci est courant entre les deux générations car les systèmes de maillage se composent généralement de plusieurs unités moins puissantes. Pour cette raison, l’utilisation d’un système maillé dans un petit emplacement entraînera généralement des vitesses maximales inférieures à celles d’une seule unité.

Le test suivant a été fait dans la même pièce, mais à une distance plus raisonnable. Nous voyons à peu près la même histoire qu’avec le test idéal, juste des vitesses légèrement inférieures. L’ajout d’un deuxième appareil réduit légèrement la vitesse de trois des quatre appareils, tandis que le système maillé Wi-Fi 6 a en fait légèrement augmenté. Avec plus de conflits pour le même canal sans fil, la surcharge se traduit par une vitesse totale inférieure à celle d’un seul appareil. Le seul appareil Wi-Fi 6 est toujours le gagnant incontestable. Gardez à l’esprit qu’il s’agit de vitesses de transfert de fichiers réelles, pas seulement de chiffres marketing théoriques.

En continuant, nous avons des résultats à partir du moment où l’appareil est au sous-sol – position 5 sur le diagramme. Pour le test filaire, nous voyons les deux unités autonomes sortir en tête car elles sont encore à portée relativement proche. En ajoutant un deuxième appareil simultané au mix, le seul appareil Wi-Fi 5 sort en tête. Il ne voit aucun gain ou perte de performance de la connexion supplémentaire alors que les appareils Wi-Fi 6 sont en fait légèrement plus lents.

Pour les tests avec un point de terminaison sans fil situé en position 3 sur le diagramme, nous voyons des vitesses nettement plus lentes tout autour. Cette même unité autonome Wi-Fi 5 qui fonctionnait bien avec un point de terminaison filaire est vraiment insuffisante. Les deux appareils Wi-Fi 6 sont les gagnants ici.

Nous avons fait le test à l’extérieur pour voir à quel point le signal traversait un mur extérieur. Étant donné que cet emplacement est toujours proche des routeurs, les résultats de l’appareil unique sont toujours au top. Étonnamment, l’ancienne unité Wi-Fi 5 devance notre nouveau routeur Wi-Fi 6.

Il est intéressant de voir que nous obtenons un gain de performance significatif en testant deux appareils simultanément pour les systèmes maillés. Cela est probablement dû au fait que l’emplacement de test est à peu près équidistant des deux points de maillage, de sorte que les deux clients pourraient être desservis entre les deux unités système.

Le prochain emplacement de test est à deux pièces et est indiqué par la position 3 sur le diagramme ci-dessus. C’est juste au bord où un système de maillage commence à devenir plus rapide. Avec un seul client, les deux systèmes de maillage surpassent les unités autonomes.

Lorsque nous ajoutons un deuxième appareil, les performances du maillage diminuent légèrement sur l’appareil Wi-Fi 6, mais restent assez constantes sur l’appareil Wi-Fi 6 autonome et le système Wi-Fi 5 maillé. L’appareil Wi-Fi 5 autonome commence à se débattre ici et les performances diminuent considérablement. Le système Wi-Fi 6 ici est un peu plus rapide, mais pas de beaucoup.

Ce dernier test est le pire des cas avec les clients et les terminaux situés aux coins opposés de la maison et à différents niveaux. Normalement, vous voudrez placer votre routeur dans un emplacement plus central, mais ce n’est pas toujours possible. Les avantages d’un système de maillage sont mis en évidence ici.

Les connexions sur les appareils autonomes sont presque inutilisables et le routeur Wi-Fi 5 a complètement échoué avec deux connexions. Dans cette plage, on peut également voir les améliorations de performances apportées par les optimisations de la norme Wi-Fi 6.

Mettre à niveau ou pas?

C’était beaucoup de graphiques et de chiffres, alors prenons du recul et parlons de ce que tout cela signifie. Les appareils Wi-Fi 6 sont clairement plus rapides, mais pas de beaucoup. Si vous disposez déjà d’un système Wi-Fi 5 fonctionnel qui vous convient, il n’y a presque aucune raison de le mettre à niveau. Le seul scénario où cela en vaudrait la peine, c’est si vous avez une connexion Internet gigabit et que vous voulez maximiser cela. Nous ne voyons pas la modeste amélioration des performances justifier la mise à niveau autrement. La plupart des scénarios d’utilisation à domicile tels que le streaming ou la navigation Web ne satureront pas une connexion comme celle-ci.

Si vous n’êtes pas satisfait de votre système actuel et que vous êtes à la recherche d’un nouveau routeur, nous envisagerons certainement le Wi-Fi 6.

Gardez à l’esprit que certaines des grandes améliorations apportées à l’évolutivité et à la gestion du réseau du Wi-Fi 6 ne commenceront pas à profiter pleinement tant que la majorité des clients d’un réseau n’auront pas le Wi-Fi 6. Dans un an ou deux, alors le cas, cela deviendra une évidence.

Les deux unités Wi-Fi autonomes testées

Pour une unité autonome, le coût supérieur du Wi-Fi 6 dans les appareils que nous avons testés aujourd’hui est d’environ 50 $, mais cela variera en fonction du type d’unité, de la marque, etc. Si vous vivez dans un espace plus petit pouvant être couvert par une seule unité, nous pensons que le Wi-Fi 6 en vaut la peine. Vous verrez une amélioration modeste des performances maintenant et une amélioration beaucoup plus substantielle des performances sur la route.

Pour les systèmes maillés, le choix peut devenir un peu plus délicat. Le Wi-Fi maillé est relativement nouveau, donc si vous avez déjà un tel système, il ne sera pas très ancien et vous ne devriez pas avoir besoin de le mettre à niveau pour le moment. Un consommateur qui cherche des options de maillage est celui qui a besoin d’une couverture pour un espace plus grand et plus d’appareils. Le Wi-Fi 6 est génial ici, mais ne brille vraiment que lorsqu’il y a beaucoup de clients Wi-Fi 6. Si vous avez des appareils plus anciens tels que des téléphones, des boîtiers de streaming ou des ordinateurs portables et que vous ne prévoyez pas de mise à niveau au cours de l’année prochaine, nous n’achèterons pas encore de système Wi-Fi 6. Vous pouvez l’attendre en toute sécurité jusqu’à ce que d’autres appareils compatibles soient commercialisés. Cependant, si vous avez un nouvel ordinateur portable ou un nouveau téléphone prenant en charge le Wi-Fi 6, vous apprécierez l’amélioration des performances, nous serions donc à l’aise de recommander la mise à niveau.

Restez à l’écoute de notre prochain tour d’horizon du routeur Wi-Fi 6 pour des recommandations sur les meilleures unités que vous pouvez acheter.

Raccourcis d’achat:

Crédit Masthead: Uthai pr

  • Atepac - Kit 1 prise RETRAFLEX blanche nouvelle génération, 20% plus
    Electricité Domotique, automatismes et sécurité Aspiration centralisée Prise et contre prise d'aspiration ATEPAC, Kit 1 prise RETRAFLEX avec tuyaux pour flexible de 15 m et 18 m. Le flexible de 12,20 m est le plus utilisé il correspond à un rayon d'action de 120 m² (suivant l'implantation de la prise).
  • HAIX Fire Eagle La nouvelle génération. Légère & très innovante.. 46 UK
    Outillage Equipement de protection EPI Chaussures et bottes de sécurité Bottes de sécurité HAIX, Matériau extérieur Cuir waterproof, hydrofuge, respirant (5,0 mg/cm²/h), 2.0 – 2.2 mm d‘épaisseur Doublure intérieure Technologie CROSSTECH, laminé à 3 couches, étanche et respirant. Doublure résistante à
  • HAIX Fire Eagle Vario La nouvelle génération sportive de bottes. 42 UK
    Outillage Equipement de protection EPI Chaussures et bottes de sécurité Bottes de sécurité HAIX, Matériau extérieur Cuir waterproof, hydrofuge, respirant (5,0 mg/cm²/h), 2.0 – 2.2 mm d‘épaisseur Doublure intérieure Technologie de laminé CROSSTECH®: Laminé CROSSTECH® à 4 couches, étanche et respirant;
  • HAIX Fire Eagle Vario La nouvelle génération sportive de bottes. 46 UK
    Outillage Equipement de protection EPI Chaussures et bottes de sécurité Bottes de sécurité HAIX, Matériau extérieur Cuir waterproof, hydrofuge, respirant (5,0 mg/cm²/h), 2.0 – 2.2 mm d‘épaisseur Doublure intérieure Technologie de laminé CROSSTECH®: Laminé CROSSTECH® à 4 couches, étanche et respirant;
  • HAIX Fire Eagle La nouvelle génération. Légère & très innovante.. 36 UK
    Outillage Equipement de protection EPI Chaussures et bottes de sécurité Bottes de sécurité HAIX, Matériau extérieur Cuir waterproof, hydrofuge, respirant (5,0 mg/cm²/h), 2.0 – 2.2 mm d‘épaisseur Doublure intérieure Technologie CROSSTECH, laminé à 3 couches, étanche et respirant. Doublure résistante à
  • HAIX Fire Eagle Vario La nouvelle génération sportive de bottes. 39 UK
    Outillage Equipement de protection EPI Chaussures et bottes de sécurité Bottes de sécurité HAIX, Matériau extérieur Cuir waterproof, hydrofuge, respirant (5,0 mg/cm²/h), 2.0 – 2.2 mm d‘épaisseur Doublure intérieure Technologie de laminé CROSSTECH®: Laminé CROSSTECH® à 4 couches, étanche et respirant;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *