Bienvenue au club des ordinateurs grabataires !

Il y a un certain nombre de choses à savoir lorsqu’on s’intéresse à l’informatique « matérielle », savoir quand changer un ordinateur est à mon sens l’une d’entre elles.

Plusieurs raisons à cela, la première étant la plus importante : éviter la perte de données ! C’est évidemment la raison phare, puisque tout le monde à déjà été confronté à un problème de perte de données. D’autres raisons concernent la volonté de revendre son ordinateur pour récupérer une partie de son investissement tant qu’il en est encore temps.Nous allons donc aborder les phases clés de la vie d’un ordinateur, depuis la phase « Machine de guerre » sortie de la boîte, jusqu’au tas de fils/soudures/poussière grabataire qu’il deviendra inévitablement.

PHASE 1 : TOUT ROULE MA POULE

Dans cette phase, qui concerne à peu près la première année d’utilisation d’un ordinateur, aucun problème à déclarer, la machine remplit vos attentes à la perfection. Elle est silencieuse, réactive et puissante. Ne vous inquiétez-pas, le pire est à venir.

PHASE 2 : AIE, CA COUINE !

Ca y est, votre ordinateur n’est plus neuf, et il vous le fait bien savoir. Oubliez le silence harmonieux de la première année, en phase 2 (approximativement la deuxième année), votre ordinateur va commencer à se faire remarquer. Cela est principalement dû à l’encrassement des ventilateurs et à une couche de poussière variable sur les divers composants, obligeant l’ordinateur à augmenter la rotation des ventilateurs, donc augmenter la nuisance sonore !

PHASE 3 : ATTENTION AU DATA LOSS !

Votre disque-dur a maintenant 3 ans ! Bon anniversaire ? Pas tellement, non. Si vous avez un ordinateur portable, c’est le moment de vous poser la question du changement de votre disque dur, pour deux raisons :

  • La période de garantie de votre ordinateur est certainement dépassée, donc personne ne pourra vous aider (gratuitement) si votre disque dur a un problème, vos données sont donc potentiellement en danger
  • Si vous optez pour un léger investissement dans un disque dur plus récent (SSD par exemple), il est possible de redonner à votre ordinateur le pep’s qu’il avait en année 1 !

PHASE 4 : CYBERALZHEIMER VOUS GUETTE …

 La quatrième année est un grand cru pour les ordinateurs. En plus des problèmes de la phase 2 et 3 s’ajoute fréquemment un problème de RAM. Celle-ci commence à provoquer des erreurs dans le système ce qui a pour effet de vous offrir de magnifiques BSoD (Ecrans bleus d’erreur) de temps en temps.

Ajoutons à cela que votre carte graphique ne peut officiellement plus faire tourner un seul jeu du marché, et que tous les amis qui ont acheté un ordinateur récemment vous font baver sur leur nouveau système d’exploitation et vous avez là une solide raison de changer votre ordinateur !

PHASE 5 : QUAND ORDINATEUR = MACHINE A ECRIRE

Ca y est ! Il ne vous est officiellement plus possible de faire quoi que ce soit sur votre ordinateur qui requière l’ouverture de plus d’un logiciel en même temps. Votre machine se résume à un amas incommensurable d’icônes dans la barre de notifications, et est incapable de lancer Internet sans ramer. Lancer une suite bureautique comme Office est devenue un sacerdoce.

Bref, vous n’avez plus un ordinateur, vous avez un boulier/machine à écrire. Il est heureusement possible d’éviter ce genre de scénario typique des ordinateurs familliaux.

  1. Nettoyez votre système et désinstallez tout programme que vous n’avez pas vous-même installé ou constaté comme nécessaire.
  2. Nettoyez aussi l’INTERIEUR de votre ordinateur au moins 1 fois par mois. Un coup d’aspirateur peut réparer bien des choses
  3. Changez votre disque dur tous les 3 ans, pour éviter toute perte de données

 … et n’oubliez pas qu’un ordinateur, ce n’est pas non plus un consommable ! Bien entretenu, ça peut durer jusqu’à 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *