Acer Predator X35 Test –

Nous avons récemment passé en revue l'Asus ROG Swift PG35VQ, un monochrome ultra large de 3440 x 1440 avec une fréquence de rafraîchissement de 200 Hz et une prise en charge HDR appropriée. Nous n’avons pas peur de l’appeler le meilleur moniteur que nous ayons jamais testé. Comme le savent de nombreux fans enthousiastes de moniteur, Acer possède sa propre version de cet écran, l’Acer Predator X35, et nous allons aujourd’hui le confronter au PG35VQ pour voir comment il se range.

Comme prévu, le Predator X35 présente les mêmes spécifications que le PG35VQ car il utilise le même panneau. Il s’agit d’un panneau 35 pouces 3440 x 1440 VA avec une fréquence de rafraîchissement jusqu’à 200 Hz, une courbure 1800R et une prise en charge de G-Sync Ultimate.

C’est également un véritable moniteur HDR, avec la certification DisplayHDR 1000 et un rétroéclairage de gradation local à matrice complète de 512 zones. Les prix sont également similaires: les deux devraient coûter environ 2 500 USD lorsqu’ils seront mis en vente car aucun n’est encore disponible.

Avec ce genre d’étiquette de prix, ce moniteur ne sera pas pour tout le monde. En fait, dans certains pays, comme en Australie, le coût est considérablement plus élevé. Avec un PDSF de 4 000 dollars, cet appareil coûte plus cher qu'un téléviseur haut de gamme LG OLED.

Il ne fait aucun doute que les fabricants fixent une barre haute pour le vrai HDR dans un format d'écran. Étant donné que vous aurez besoin d’un RTX 2080 Ti pour exploiter pleinement les capacités de rafraîchissement élevé d’un tel panneau, nous imaginons que c’est le type d’équipement que seuls les gros rouleaux achèteront. Espérons que ce que nous vivons aujourd’hui montrera l’orientation des moniteurs dans les prochaines années.

Pour la conception, Acer et Asus sont assez lourds sur le style du joueur. Si vous avez lu nos critiques précédentes, vous constaterez que nous privilégions des looks plus subtils, mais il y aura des gens qui sont plus enclins aux immenses zones RVB que vous ne pouvez même pas voir de face. Nous avons une légère préférence pour le design Acer X35 par rapport au PG35VQ, mais ils ne sont pas trop différents: ils utilisent tous deux du plastique noir, les deux ont des lunettes similaires, les deux ont des supports en métal, les deux ajustant la hauteur, l’inclinaison et le pivotement; les deux sont également bien faits.

La gamme de ports est typique pour un moniteur G-Sync: une seule entrée HDMI et une seule entrée DisplayPort, ainsi que certains ports USB. C'est ça. Il n'y a pas de prises audio, bien que le X35 embarque des haut-parleurs intégrés médiocres.

L'affichage à l'écran est contrôlé par une bascule directionnelle. Il dispose également de la gamme standard de fonctionnalités Acer, notamment des réticules de triche, un mode de faible lumière bleue et un mode de renforcement sombre. Comme quelques autres moniteurs que nous avons examinés récemment, il n’existe pas de mode stroboscopique de rétroéclairage pour plus de clarté. C’était probablement trop difficile de travailler avec un rétroéclairage FALD.

Un problème criant avec le X35 est le ventilateur de refroidissement actif. Cela a été une caractéristique de tous les moniteurs HDR G-Sync Ultimate jusqu'à présent, avec plus ou moins de succès. Bien que le ventilateur ne soit pas très visible dans l’Asus PG35VQ, pour une raison quelconque, Acer a décidé qu’il était préférable de le pulser entre une vitesse lente et une vitesse rapide. Cela signifie que de temps en temps, le ventilateur s’engage soudainement; dans une pièce calme, on dirait qu'un aspirateur vient d'être allumé.

Nous ne savons pas pourquoi Acer a choisi ce profil de ventilateurs au lieu de celui qui monte et descend progressivement au besoin. Le PG35VQ et même le précédent X27 d’Acer n’étaient pas aussi odieux. Heureusement, si vous entendez un son de jeu ou un autre son, vous n’entendrez probablement pas entendre le fan s’agiter car il n’est pas trop bruyant, mais dans une pièce calme, j’ai trouvé cela vraiment ennuyeux. J'espère que c'est quelque chose que Acer pourra réparer via une mise à jour du firmware.

Performance

Temps de réponse / Modes overdrive

Passant aux performances, nous commencerons par examiner les temps de réponse. Le moniteur dispose de trois modes de saturation, le mode par défaut étant Normal à une fréquence de rafraîchissement maximale de 200 Hz. Quelques choses intéressantes à noter ici. Les performances de niveau d'obscurité sont vraiment bonnes pour un panneau VA. Seules les transitions de noir total souffrent de temps de réponse lents. Tout le reste est très rapide, ce qui conduit à une moyenne de niveau sombre de 8,48ms. Dans la plupart des autres VA, les transitions de gris inférieures à 40% dureront bien plus de 10 ms, mais ce que nous voyons du X35 dans ce mode s'apparente davantage à un panneau IPS, dont les performances tendent également à être médiocres lorsque le passage au noir absolu est faible.

La moyenne générale gris à gris est de 4,27 ms, ce qui est très similaire à l'Asus PG35VQ. Cela signifie que nous obtenons une véritable expérience à 200 Hz. Cependant, les taux d'erreur sont un peu élevés à mon goût, une erreur moyenne de 9% et surtout, 20% des transitions ayant un taux d'erreur supérieur à 15% indiquent qu'il est possible que vous remarquiez parfois des images fantômes inverses. Nous aimons voir les moniteurs effectuer moins de 15% des transitions avec des erreurs supérieures à 15%, conformément à ma règle des 15-15 ans, mais le X35 est un peu supérieur à celui-ci. Pas la pire performance, pas la meilleure.

Malheureusement, il n’existe pas de meilleur mode que le mode «Normal» pour les jeux à 200Hz. Extreme prend le moniteur à une moyenne de gris à gris de 2,72 ms et élimine pratiquement les bavures de niveau d'obscurité, mais introduit des effets de rémanence inversés importants. Et à l'autre bout de l'échelle, la désactivation de l'overdrive ne génère aucune erreur, mais une moyenne gris à gris de 12,26 ms avec des niveaux élevés de maculage de niveau d'obscurité. Même si le X35 ne respecte pas la règle des 15-15 ans en mode normal, nous pensons que c’est le meilleur équilibre des trois pour les jeux.

Bien que nous n’ayons pas testé le PG35VQ avec notre nouvelle suite de tests, les résultats de moyenne gris à gris entre le X35 et le PG35VQ sont très similaires dans leurs modes overdrive optimaux. Ce n'est pas une surprise, car ils utilisent tous les deux le même panneau. Mais ce que vous pouvez voir ici, c'est que le X35 fonctionne bien, en particulier pour un panneau VA en termes de temps de réponse et de conformité du taux de rafraîchissement. Cependant, encore une fois, vous pouvez voir ici que la performance d'erreur est faible.

Il est crucial de noter que le moniteur fonctionne différemment avec le rétroéclairage FALD activé. Avec un rétro-éclairage dynamique en jeu, nous avons maintenant deux éléments qui contrôlent la réponse: les cristaux liquides et le rétro-éclairage LED. Nous obtenons donc ici des tableaux de temps de réponse assez géniaux avec des chiffres qui sont partout.

Lors de l'utilisation du rétroéclairage FALD, ma recommandation est de passer des modes Normal à Extrême Overdrive. Les résultats obtenus ici ne sont pas étonnants avec certaines transitions particulièrement lentes – il est difficile d’obtenir une transition parfaite du rétroéclairage et des cristaux – mais c’est le meilleur équilibre entre performances et taux d’erreur. Étonnamment, l'utilisation d'Extreme + FALD n'implique quasiment pas de reflets fantômes inversés ou de niveaux sombres, mais cela se fait au détriment des bavures dans d'autres zones.

Le mode Overdrive extrême est également ma recommandation pour les jeux à 60 Hz. La moyenne gris à gris est plus élevée ici, à 6,30 ms au lieu de 4,27 ms, comme nous l’avons vu avec Normal à 200Hz, mais elle reste décente pour 60 Hz.

La latence d’entrée me convient sans problème, car 8,23 ms est un peu plus rapide que le moniteur X34 précédent d’Acer, mais indique tout de même environ 5 ms de retard de traitement, aidée par le taux de rafraîchissement plus rapide. Il est intéressant de noter que si vous activez le rétro-éclairage FALD, la latence des entrées augmente d’environ 4 ms, probablement en raison du traitement supplémentaire nécessaire pour comprendre ce que le rétroéclairage FALD devrait faire.

La consommation électrique est également intéressante. Ce moniteur utilise beaucoup plus d’énergie que d’autres ultra-longs de taille similaire, même lors de l’affichage de la même luminosité. Le rétroéclairage FALD n’est pas un moyen particulièrement efficace d’éclairer un écran LCD, il consomme 20 W de plus que les options non-FALD.

L'une des principales différences entre le PG35VQ et le Predator d'Acer réside dans leurs performances couleur. Asus a fait un travail décent en étalonnant son offre, tandis qu'Acer a un peu lâché la balle ici avec le X35. C'est un revirement de la situation avec les montures G-Sync Ultimate de 27 pouces, où nous avons constaté que le X27 était meilleur que le PG27UQ.

Performance de couleur par défaut

Ici, nous avons des performances en niveaux de gris. La courbe CCT nuit aux performances, alors qu’elle suit bien la courbe gamma sRGB, une moyenne deltaE de 3,16 est pire que celle de 2,37 obtenue avec le PG35VQ prêt à l'emploi. Les performances de saturation ne sont également pas aussi bonnes que celles du PG35VQ, ce qui est dû à une différence essentielle dans les configurations par défaut: Asus verrouille son moniteur sur sRVB en mode SDR par défaut, tandis qu’Acer laisse leur moniteur non bridé. Ainsi, Asus parvient à frapper un deltaE inférieur à 2.0 dans nos tests ColorChecker dès la sortie de la boîte, alors qu'Acer est supérieur à 2,0.

Cependant, les configurations par défaut ne sont probablement pas ce que de nombreux utilisateurs vont réellement utiliser. Donc, pour l’Acer X35, nous vous recommandons d’utiliser le mode SDR sRVB et d’améliorer quelques autres choses (voir ci-dessous). Le X35 désactive le rétro-éclairage FALD par défaut en mode SDR, ce qui est, à notre avis, le meilleur moyen d’empêcher le halo dans les applications de bureau, alors que sur le PG35VQ, il est activé par défaut.

Acer X35 paramètres optimaux: Luminosité (200 nits) 38, Gamma relatif: Par défaut, Rétroéclairage dynamique: désactivé, Contraste: 50, SDR sRGB: Activé, Couleur: R94, G100, B98, Overdrive: Normal. Tous les autres paramètres par défaut.

Malheureusement, ces réglages ne permettent pas de résoudre les problèmes liés à la courbe CCT. Par conséquent, les performances en niveaux de gris sont faibles, en particulier par rapport au PG35VQ qui, une fois ajusté, atteint une moyenne inférieure à 1,0 delta. Mais les performances de saturation sont améliorées, avec une moyenne deltaE de 1,57, et ColorChecker est décent, tombant juste au-dessus d’une moyenne de 2,0 deltaE. Ce n’est pas parfait, mais ça ira pour les jeux.

OSD Tweaked Performance de couleur

Ensuite, bien sûr, nous pouvons effectuer un étalonnage complet qui résout tous les problèmes restants, en particulier les performances de la courbe CCT. Vous pouvez même créer plusieurs profils, un pour le moniteur lorsque sRGB est verrouillé et un autre lorsqu'il n'est pas verrouillé, selon votre cas d'utilisation.

Performance couleur calibrée

Le Predator X35 est un moniteur à gamme étendue, proposant une couverture 90% DCI-P3. En sortie de boîte, nous obtenons en réalité des moyennes deltaE inférieures à 2,0 lorsque nous mesurons par rapport à D65-P3, tout simplement parce que le moniteur n'est pas bridé. Cependant, je n’ai pas pu améliorer les performances grâce aux réglages OSD, contrairement aux performances sRGB. Encore une fois, pour mettre les choses à niveau, vous devez effectuer un étalonnage complet qui fonctionne bien.

Pour la luminosité en mode SDR, nous obtenons 480 nits une fois calibrés, tout en haut des graphiques. Ceci est naturellement limité artificiellement, car le moniteur peut faire bien plus que cela en mode HDR, comme nous le verrons dans un instant. Le rapport de contraste natif est peu impressionnant à seulement 2100: 1; fondamentalement les mêmes que le PG35VQ et pas aussi haut que certains des meilleurs panneaux de VA que nous avons testés. Heureusement, nous n’obtenons pas beaucoup de perte une fois calibrés. Le rapport de contraste par défaut n’est donc pas très supérieur à ce que nous venons de montrer.

L’uniformité native est bonne, la zone centrale est précise par rapport au centre, tandis qu’aux bords extérieurs se trouve une légère vignette, ce qui n’est pas inhabituel à voir à partir d’un panneau VA courbé. Cependant, les performances ici sont un peu plus faibles que celles du PG35VQ, du moins lorsque nous comparons nos unités de contrôle.

Il s’agit d’un moniteur entièrement compatible HDR, doté de la certification DisplayHDR 1000 et d’un rétroéclairage à variateur local complet offrant un nombre de zones correct. Tout ce que vous voyez dans cette liste de contrôle correspond à ce que vous payez 2 500 dollars, comparé à des moniteurs HDR plus petits qui coûtent souvent plusieurs milliers de dollars de moins.

La luminosité est excellente sur ce moniteur. Il réalise plus de 900 nits maintenus dans une fenêtre entièrement blanche, qui peut atteindre 1100 nits pour une fenêtre à 10% avec une légère baisse pour les fenêtres plus petites. Les performances soutenues de ce panneau sont légèrement meilleures que celles du PG35VQ, tout comme la luminosité du flash: le X35 est capable de produire un flash blanc plein écran de 1140 nit, qui fait fondre vos yeux. Cette chose est sérieusement brillante.

Pour le contraste multi-images, l'Acer Predator X35 se situe à la limite de nos outils de test, car le rétro-éclairage FALD désactive le rétro-éclairage complet lors de l'affichage d'un cadre entièrement noir. C’est également à la limite de notre meilleur test de contraste d’une seule image, car là encore, le rétroéclairage à atténuation locale est très efficace pour atténuer les zones sombres. C'est là que le rétro-éclairage FALD présente un avantage considérable par rapport aux panneaux semi-HDR éclairés par la périphérie, tels que le MSI PS341WU.

Dans notre test du cas le plus défavorable, qui mesure une zone claire juste à côté d'une zone sombre, nous avons obtenu environ le double du taux de contraste natif. Jusqu'ici, c'est le meilleur résultat que nous ayons vu.

Le rétroéclairage FALD, avec ses 512 zones, contribue en grande partie à l’isolement des zones claires et à la préservation des zones sombres. C’est ainsi que nous obtenons l’effet HDR spectaculaire que nous recherchons. Cependant, ce n’est pas parfait: nous parlons toujours de zones qui englobent des milliers de pixels, il y aura donc des halos dans certaines situations. Ceci est quelque peu atténué par le panneau VA, et nous n’avons pas remarqué beaucoup de halo inversé, mais vous remarquerez certainement le rétro-éclairage en action dans les applications de bureau lorsque, par exemple, vous déplacez le curseur de la souris sur une zone sombre d’une application.

La bonne nouvelle est que contrairement aux panneaux de bord éclairés, vous ne remarquerez pas beaucoup de halo lors du jeu ou de la lecture de vidéos HDR. Le rétroéclairage est très réactif et fonctionne généralement très bien dans ces cas d'utilisation.

Emballer

Sur tous les tests, l'Acer Predator X35 fonctionne de manière similaire à l'Asus ROG PG35VQ, ce à quoi on pouvait s'attendre compte tenu des spécifications similaires, du même panneau et du fait qu'ils visent tous deux la même foule. Dans de nombreux domaines clés, cela signifie que nous obtenons de très bonnes performances. Le panneau 3440 x 1440 est définitivement capable de fonctionner à 200 Hz avec un temps de réponse moyen gris à gris inférieur à 4,5 ms, le frottis de niveau d'obscurité est supérieur à la moyenne et, bien que le dépassement puisse être mieux contrôlé, l'équilibre est parfait pour les jeux.

L'Acer Predator X35 offre également d'excellentes performances HDR pour les jeux, grâce à son rétroéclairage lumineux et à sa matrice complète de 512 zones.

Si vous souhaitez un moniteur ultra-large qui offre une expérience HDR appropriée dans les jeux d’aujourd’hui – et que l’écosystème du jeu HDR est meilleur que jamais de nos jours – c’est le type de moniteur que vous souhaitez.

Cependant, il y avait quelques aspects cruciaux dans lesquels le Predator X35 se situait un peu en retard sur l'Asus PG35VQ. Le ventilateur actif est plus fort et accélère la vitesse du ventilateur de manière gênante. Les performances couleur en usine ne sont pas aussi bonnes. Lorsque vous dépensez 2 500 dollars sur un moniteur, nous nous attendons vraiment à un bon niveau de précision. Le PG35VQ répond à ces besoins, contrairement à l’Acer X35. Lorsque nous parlons de deux moniteurs si similaires, c’est ce à quoi il aboutit.

En bout de ligne, si vous décidez quel moniteur utiliser pour dépenser 2 500 dollars, toutes choses étant égales par ailleurs, nous nous tournons vers l’Asus ROG PG35VQ pour le moment. Le modèle Acer est toujours très bon – nous le comparons au PG35VQ, qui est le meilleur moniteur de jeu sur le marché -, mais si vous pouvez obtenir l’Acer et non l’Asus dans votre région, ou si le premier est plus abordable, alors c'est vraiment digne de votre considération.

Raccourcis commerciaux:
  • HyperX Predator - DDR4 - 16 Go: 2 x 8 Go - DIMM 288 broches - 4000 MHz / PC4-32000 - CL19 - 1.35 V - mémoire sans tampon - non ECC - noir
    - Offre exclusivement réservée aux professionnels
  • HyperX Predator - DDR4 - 16 Go: 2 x 8 Go - DIMM 288 broches - 3000 MHz / PC4-24000 - CL15 - 1.35 V - mémoire sans tampon - non ECC - noir
    - Offre exclusivement réservée aux professionnels
  • HyperX Predator - DDR4 - 16 Go: 2 x 8 Go - DIMM 288 broches - 3333 MHz / PC4-26600 - CL16 - 1.35 V - mémoire sans tampon - non ECC - noir
    Dissipateur de chaleur en aluminium ultra-efficaceFaibles latences et débits élevés pour des performances extrêmesProfils Intel XMP optimisés pour les cartes…
  • HyperX Predator RGB - DDR4 - 16 Go: 2 x 8 Go - DIMM 288 broches - 2933 MHz / PC4-23400 - CL15 - 1.35 V - mémoire sans tampon - non ECC
    Dissipateur de chaleur en aluminium agressifLes faibles latences et les débits élevés assurent des performances DDR4 extrêmes - Offre exclusivement…
  • HyperX Predator - DDR4 - 32 Go: 2 x 16 Go - DIMM 288 broches - 2666 MHz / PC4-21300 - CL13 - 1.35 V - mémoire sans tampon - non ECC - noir
    - Offre exclusivement réservée aux professionnels
  • Acer Predator Rolltop JR. - Sac à dos pour ordinateur portable - 15.6" - gris, noir
    Réglage de capacitéOuverture avantCompartiment pour ordinateur portable 15,6"Tissu extérieur imperméableDesign ergonomiquePolyester double ton Défiez les éléments#br/##br/#Ce sac à dos a…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *